Sacré Félicien

1633
Ecouter l'extrait du carton :
Type d'orgue
Tonalité
65,00 €
TTC

Sachez qu'en mon pays, avec tous mes amis
De veille et de bamboche, il faut se lever tôt
Pour avoir le droit au titre de roi des cloches
Boire et jouer pour deux, aimer à qui mieux mieux
Traiter Dieu de fantoche, en réfléchissant bien
Je n'en vois guère qu'un pour qui c'est dans la poche
Sacré Félicien, tu mérites bien la cloche d'airain, sacré Félicien
Tous les soirs au poker, paradis et enfer
Mon cœur cesse de battre quand tremble sa casquette
Au regard qu'il me jette en abattant ses cartes
Si je sens aussitôt pousser sous mon chapeau
Des cornes qui se cachent, c'est qu'au jeu de poker
Il dit qu'il vaut mieux faire le boucher que la vache
Sacré Félicien, tu mérites bien la cloche d'airain, sacré Félicien
Au tendre jeu d'aimer, sa force est de flairer
L'anguille sous la roche, peu lui chaut tout à fait
Que la belle ait le nez en forme de galoche
Mais qu'un morceau de roi suivi d'un échalas
À petits pas s'approche, il me dit aussitôt
"Ben, mon pauvre Jeannot, la tienne est plutôt moche"
Sacré Félicien, tu mérites bien la cloche d'airain, sacré Félicien
Quand on va braconner la truite et le gibier
Je guette le gendarme s'il est petit et gros
Suant sous son chapeau.
1633

Références spécifiques

Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.